bolus_malus_comment_passer_son_permis_avec_assurance

Bolus Malus : comment passer son permis avec assurance ?

Par Nina Tousch – Publié le 25/03/2021

Tu souhaites passer ton permis de conduire et tu te demandes quelles sont les modalités d’inscription en tant que diabétique de type 1 ? On t’explique comment ça se passe et ce qui a changé depuis 2018 !

Quelles sont les démarches ?

La conduite est un élément important de la vie : il te permet de te déplacer pour rendre visite à ton cher diabétologue, déposer tes boîtes DASTRI en pharmacie, acheter du sirop pour les hypos ou rejoindre ta.ton diabuddy dans le Sud. 

Lorsque tu prépares l’examen du permis de conduire, tu t’inscris auprès de l’Agence Nationale des titres sécurisés (ANTS) et remplis un formulaire en ligne sur leur site internet. Dans ce formulaire, aucune affection n’est mentionnée et on ne te demandera pas si tu as un diabète. Néanmoins, tu devras cocher “oui” ou “non” à l’énoncé suivant : “ le candidat est atteint à sa connaissance d’une affection et/ou d’un handicap susceptible d’être incompatible avec l’obtention ou le maintien du permis de conduire ou de donner lieu à la délivrance d’un permis de conduire de validité limitée”. 

Généralement, tu réponds “non” à cet énoncé, mais il est toutefois conseillé d’en parler avec ton diabétologue qui évaluera avec toi si tu es un danger diabétique pour la circulation. La redoutable visite médicale n’est donc plus obligatoire : c’est ton médecin traitant ou ton diabétologue qui évalue si un contrôle médical auprès d’un médecin agréé est nécessaire. Un conseil : passe un coup de fil à ton médecin et dis-lui que tu te prépares à passer le code et que tu aimerais son avis sur ta capacité à conduire. Précise-lui que tu feras toujours une glycémie avant de prendre le volant et que tu auras du sucre et l’exemplaire d’un constat vierge dans la boîte à gant.

 

Ce qui a changé depuis 2018

Si passer le permis demeure une source de stress pour certains, c’est parce qu’avant 2018, la visite médicale auprès d’un médecin agréé était obligatoire (la consultation coûte 36 € et n’est pas remboursée). Si le médecin estimait que le diabète n’était pas un risque pour la conduite, alors le permis était accordé pour une durée de cinq ans et il fallait renouveler la visite.

On se détend, passer le permis en vivant avec un diabète est beaucoup plus facile qu’on ne le pense. Alors, ça roule ?

La ménestrelle

ÉCRIT PAR NINA TOUSCH, LE 25/03/2021

Nina a créé Diabetopole en septembre 2020, tout juste huit ans après être devenue diabétique. Elle aime tenir informé les diabétiques sur ce qu’il ce passe sur la planète Diabète et n’hésite pas à aller au bout du monde pour vous rapporter des infos croquantes. Suivez-la sur les réseaux sociaux.

le_diabete_enchaine_9

Abonne-toi à notre newsletter pour lire

Le Diabète Enchaîné #9

En rejoignant notre newsletter, tu recevras tous les deux mois le webzine directement dans ta boîte mail.

C'est dans la boîte !