3-pompes-patchs

La boucle fermée du laboratoire Tandem arrive à petit pas, mais pas pour tout le monde.

Publié le 10/09/2021 – Écrit par nina tousch

Quelques jours seulement après la sortie du numéro du webzine dédiée à la boucle fermée, la Fédération française des diabétiques annonçait que Tandem serait disponible dès le 27 septembre. Disponible, oui, mais pas encore remboursée, ni accessible à la majorité des personnes diabétiques.

Le boucle fermée Tandem

Le laboratoire américain Tandem fait partie d’un des trois labos commercialisant la boucle fermée en Europe et en France (avec Medtronic et Diabeloop). Sa boucle fermée fonctionne avec le capteur de glycémie Dexcom G6 et la pompe à insuline T:slim X2. 

La capteur Dexcom G6 : on vous en parle plus ici. Il s’agit d’un capteur du laboratoire Dexcom, remboursé en France depuis décembre 2020. Il est prescrit par votre diabétologue et est fourni par votre prestataire de santé (à la différence du capteur Freestyle Libre, lui disponible directement en pharmacie). Les conditions de remboursement du Dexcom G6 sont plus restrictives, puisqu’il faut entre autres avoir une Hba1c supérieure à 8% (ou avoir un gentil diabétologue humaniste).

La pompe à insuline avec tubulure t:slim X2 : ce doux nom star warsesque révèle un design épuré et un dispositif facile d’utilisation. La pompe a un écran tactile et sa batterie est rechargeable. Un seul prestataire distribue cette pompe, Dinno Santé. Ce ne serait pas un peu du monopole, ça?

La technologie Control-IQ : c’est le cœur de la boucle fermée, l’algorithme. Il est intégré dans la pompe (comme chez Medtronic et la pompe 780G, mais à la différence de Diabeloop, où l’algorithme est intégré dans une télécommande externe). La pompe fera tout pour vous maintenir dans la plage cible, soit en arrêtant l’insuline basale, soit en administrant des micro-bolus. Il existe aussi des modes spécifiques, comme le mode sport ou le mode nuit. On parle de boucle fermée hybride car il nous faut encore indiquer la quantité de glucides que nous mangeons et connaître notre sensibilité à l’insuline et nos ratios de glucides. C’est l’heure de ressortir vos anciens livrets sur l’insulinothérapie fonctionnelle !

 

Pour qui?

À cette question, il existe deux réponses. Certains disent que “les dispositifs de boucle fermée hybride ne sont pas destinés à l’ensemble de personnes diabétiques”, notamment car il faut suivre une formation, avoir une Hba1c supérieure à 8%, avoir le Dexcom, faire parfois des hypoglycémies sévères, et déjà avoir la pompe t:slim. Le Control IQ, c’est un peu un contrôle QI.

Par conséquent, à partir du 27 septembre, seules quelques personnes pourront être équipées de la boucle fermée Tandem.

Mais en réalité, et à terme, la boucle fermée s’adresse à toutes les personnes diabétiques. Bien sûr, il faut apprendre et s’adapter à cette nouvelle façon de gérer son diabète. Mais le diabète n’est-il pas un perpétuel apprentissage ? Nous n’avons plus d’insuline, certes, mais nos neurones sont encore là. 

En attendant la mise en place progressive (et certains diront injuste) de la boucle fermée en France, vous pouvez toujours vous tourner vers les boucles fermées dites DIY (de l’anglais Do It Yourself) car non commercialisées et installées soi-même. C’est peut-être une première manière de vous familiariser avec la technologie de la boucle fermée. 

Nous vous invitons d’ailleurs à lire les témoignages consacrés aux boucles fermées dans le dernier Diabète Enchaîné. Parmi les retours d’expérience d’utilisateurs de Diabeloop, Medtronic et AndroidAPS, retrouvez celui de Nathalie qui compare justement Control IQ à une boucle fermée DIY, deux technologies qu’elle a testé.

Dans un système où on doute encore de l’efficacité et de la sécurité des boucles fermées DIY mais où on vénère les boucles fermées commerciales qui n’arrivent pas sur le marché et qui plus est, sont réservées à une minorité de diabétiques, ce témoignage tombe à point nommé. Et pour conclure, nommons deux autres points : la liberté de choisir son propre traitement ainsi que la liberté d’avoir une HbA1c à 6,5% et de vouloir tout autant une boucle fermée. Fermons la boucle, mais pas nos bouches concernant l’accès aux nouvelles technologies du diabète.

 

Ces articles vont vous intéresser

le_diabete_enchaine_9

Abonne-toi à notre newsletter pour lire

Le Diabète Enchaîné #9

En rejoignant notre newsletter, tu recevras tous les deux mois le webzine directement dans ta boîte mail.

C'est dans la boîte !