Vincent Ledoux

 

Le 14 avril, le député Vincent Ledoux a déposé une proposition de résolution pour l’accès universel à l’insuline. Une initiative politique majeure au lendemain du lancement du Pacte mondial contre le diabète par l’OMS.

Par Nina Tousch

le 4 mai 2021

Vincent_ledoux

Diabetopole : Quelle est votre relation au diabète ?

Vincent Ledoux : À travers « Bien vivre avec son diabète » une association créée à Roncq et à laquelle je veux rendre hommage ici ! Grâce à ses actions de sensibilisation et de prévention, le diabète se trouvait régulièrement à mon agenda de maire et à celui des habitants de ma commune ! Par l’intermédiaire d’amis diabétiques ici mais aussi en Afrique où la prise en charge est déficiente et les dégâts très lourds !  En 2016 à la faveur d’un rapport parlementaire qui m’a permis d’auditionner nos plus grands diabetologues, j’ai pu comprendre combien la recherche en ce domaine était un enjeu majeur.

Diabetopole : Qu’est ce qu’une proposition de résolution ?

Vincent Ledoux : Une proposition de résolution constitue une des voies d’affirmation du Parlement, lui permettant d’exercer une expression distincte de la réponse législative, elle n’a pas de valeur contraignante. La résolution est un acte par lequel l’Assemblée émet un avis sur une question déterminée.

Diabetopole : Quelle problématique souhaitez-vous résoudre ? Qu’est-ce que la résolution changerait concrètement si elle venait à être votée ?

Vincent Ledoux : Dans le monde, 402 millions d’adultes souffrent de diabète, c’est à dire 1 personne sur 11. Le nombre de cas de diabète dans le monde a quadruplé depuis 1990. Le diabète peut provoquer de multiples complications tels que la cécité, des accidents vasculaires cérébraux ou encore une insuffisance rénale. Cette maladie chronique fait partie des dix principales causes de mortalité dans le monde et progresse très rapidement en Afrique. Or de nombreux malades dans le monde n’ont pas accès à l’insuline pour lutter contre cette maladie. L’Organisation mondiale de la santé a lancé un programme pilote destiné à préqualifier l’insuline humaine afin de stimuler l’accès à ce médicament. Il apparaît dès lors impératif d’inviter le Gouvernement à conforter les initiatives de l’Organisation mondiale de la santé en la matière.

Diabetopole :  Comment une résolution française peut avoir un impact “universel”? 

Vincent Ledoux : Même si cette Proposition de résolution n’a pas de valeur normative, elle est la première étape du soutien de la France aux initiatives de l’OMS en la matière.

 Diabetopole : Quelles sont vos motivations ? 

Vincent Ledoux : Une motivation purement humaine ! Comment peut-on se résoudre à l’inaccessibilité pour des millions d’humains d’un produit médical comme l’insuline qui devrait être considéré comme un bien commun ! Je pense à mes amis de Selinkegny, un village du Sahel malien qui n’a pas un accès aussi direct à l’insuline que les habitants de Roncq avec lesquels ils partagent un jumelage de coopération ! C’est une profonde injustice ! Ils doivent avoir un accès aussi direct à l’insuline qu’à l’eau ou à l’éducation !

 Diabetopole : Qui soutient votre initiative (partis, organisations, associations…) ?

Vincent Ledoux : Aujourd’hui, 57 Députés de tous bords politiques ont co-signé cette Proposition de résolution. Je suis certain que cette Proposition de résolution peut être soutenue à l’unanimité ! Plusieurs associations ont salué cette Proposition de résolution notamment Santé Diabète, Médecins Sans Frontières ou encore la Fédération Française des Diabétiques.

proposition_resolution_acces_insuline

Diabetopole : Quelles sont les prochaines étapes ?

Vincent Ledoux : Cette Proposition de résolution doit être mise à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale pour être discutée et votée. Elle peut être mise à l’ordre du jour par le Gouvernement ou lors de la niche parlementaire de mon groupe politique à l’Assemblée.

 Diabetopole : Quel est le plus grand obstacle à cette proposition ? Qui est le plus grand obstacle à cette proposition ?

Vincent Ledoux : Le seul obstacle à mon sens est celui de l’agenda parlementaire qui est fort chargé !

 Diabetopole : Pourquoi inscrire l’accès universel à l’insuline dans la Constitution et pas d’autres médicaments ? N’est-ce-pas inéquitable et injuste vis-à-vis des autres maladies chroniques ?

Vincent Ledoux : À l’automne dernier, j’ai fait adopter une Proposition de résolution pour l’accès universel, rapide et équitable du vaccin contre le covid-19 à la quasi-unanimité. Le diabète est une maladie qui touche toutes les parties du monde et il existe un médicament qui pourrait être accessible à toutes et tous. Soutenons les propositions mondiales concernant les maladies chroniques !

Diabetopole : Comment les personnes diabétiques peuvent soutenir la résolution et suivre son évolution ?

Vincent Ledoux : Les personnes diabétiques peuvent relayer cette Proposition de résolution aux élus notamment les Députés ou dans les médias. Soyons toutes et tous des petits colibris !

le_diabete_enchaine_9

Abonne-toi à notre newsletter pour lire

Le Diabète Enchaîné #9

En rejoignant notre newsletter, tu recevras tous les deux mois le webzine directement dans ta boîte mail.

C'est dans la boîte !